Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
OK
AccueilVie publiqueFinances et Budget

Finances et Budget

Le budget constitue l’un des outils essentiels dont dispose le maire pour déterminer les recettes et les dépenses qui lui permettent de mettre en œuvre les politiques publiques qu’il initie et que son conseil a votées.
Le budget contient des dépenses et des recettes.

 

LES DÉPENSES

Il existe 2 types de dépenses :
 
• Les dépenses de fonctionnement. Elles correspondent à toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement des services communaux. Il s’agit de dépenses qui reviennent régulièrement lors de chaque exercice. On peut distinguer les frais de personnel, les fournitures et consommations courantes (papeterie, carburant, électricité, contrats de maintenance, entretien des bâtiments communaux…), la participation aux charges d’organismes extérieurs (ex : Syndicats intercommunaux), le paiement des intérêts d’emprunts.
 
• Les dépenses d’investissement. Elles comprennent essentiellement des opérations qui modifient le patrimoine de la commune comme le remboursement des capitaux empruntés, les acquisitions mobilières et immobilières ou des travaux nouveaux (ex : construction, aménagement…).
 

LES RECETTES

Le budget d’une commune comprend essentiellement cinq types de recettes :
 
• Les dotations de l’Etat,
• Les impôts (fiscalité locale directe et indirecte) et compensations fiscales,
• Les produits d’exploitation issus des services publics,
• Les subventions,
• Les emprunts.
 
De plus, les communes frontalières comme la nôtre perçoivent la compensation genevoise qui représente environ 1000 euros par frontalier.
 

BUDGET 2018

Fonctionnement
Dépenses réalisées : 1.164 271,49 €
 
Investissement
Dépenses réalisées : 816.525,30 €
 
L’effort budgétaire imposé par l’Etat a considérablement amputé nos finances. Nous sommes bien conscients que les collectivités doivent participer à la réduction du déficit national mais le cumul de la baisse des dotations et de l’augmentation du prélèvement de péréquation représente 20% du produit fiscal.
 
Le dynamisme de notre commune doit nous permettre de franchir les obstacles budgétaires et les partenariats avec la communauté de communes, le département et la région renforcent notre capacité à investir. Le dynamisme de notre commune et nos partenariats avec la CCFG, le Département et la Région doivent nous permettre de franchir les obstacles budgétaires et renforcer notre capacité à investir.

IL FAUT SAVOIR QUE

La DGF est une dotation de fonctionnement attribuée aux communes, aux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), aux départements et aux régions. Elle est globale et libre d’emploi.

 

IL FAUT SAVOIR QUE

Le Fonds National de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC) consiste à prélever une partie des ressources de certaines intercommunalités et communes pour les reverser à des intercommunalités et communes moins favorisées.

 

AYZE bénéficie de bases d’imposition inférieures à celles départementales. En effet, les moyennes constatées au niveau du département sont de 20,67 % pour la taxe d’habitation et de 15.84 % pour la taxe foncière sur le bâti.

 

Inscription à notre newsletter
Ok